Les écogestes

1. Hydrocarbures

  • Etre vigilant lors du remplissage du réservoir afin d’éviter des pertes d’hydrocarbures
  • Si vous utilisez un bidon, utiliser un matériel adapté pour le transvasement (entonnoir, pompe manuelle)
  • S’il y a des pertes (remplissage du réservoir ou eaux de fond de cale), utiliser des feuilles absorbantes hydrophobes, déposées ensuite dans les bacs appropriés
  • Utiliser des lubrifiants écologiques (d’origine végétale et biodégradables) qui ont une plus grande dégradabilité
  • Faire entretenir et vérifier son moteur régulièrement par un professionnel
  • Privilégier les moteurs moins polluants (moteur 4 temps, moteur électrique)

2. Ancrage

  • Choisir une zone de mouillage en préférant les zones sableuses (repérables par leur couleur claire ou en utilisant une application de cartographie des fonds marins)
  • Relever l’ancre à l’aplomb du bateau. La manière de relever l’ancre est importante, il faut toujours la relever à l’aplomb du bateau afin de ne pas labourer les fonds et de gagner en efficacité. Ceci est encore plus important lorsque vous n’avez pas eu d’autre choix que d’ancrer dans la posidonie, pour éviter de l’arracher. Le mieux est d’utiliser un orin. Ce système est également utile lorsqu’il y a beaucoup de bateaux (cela évite de s’emmêler les ancres).
  • Utiliser les zones de mouillages organisés qui sont équipées de bouées fixes

3. Eaux noires

  • Utiliser les sanitaires du port quand le bateau est à quai
  • Installer un système de récupération ou de traitement des eaux noires (électrolyse, électroscan)
  • Utiliser le système de pompage du port pour vidanger la cuve de récupération.
  • En cas d’impossibilité, tout rejet d’eaux grises, d’eaux noires, d’eaux de fond de cale est interdit dans les ports et dans la zone des 3 miles nautiques.

4. Eaux grises

  • Utiliser les équipements portuaires (douches, lavabos et éviers)
    En cas d’impossibilité, tout rejet d’eaux grises, d’eaux noires, d’eaux de fond de cale est interdit dans les ports et dans la zone des 3 miles nautiques.
  • Utiliser des produits d’origine végétale ou écolabellisés
  • Limiter sa consommation de produits d’entretien en étant vigilant aux doses prescrites

5. Carénage

  • Effectuer le carénage sur des zones techniques aménagées pour la récupération et le traitement des eaux de ruissellement. Les déchets toxiques (résidus de ponçage, pinceaux, pots vides, chiffons…) doivent être ramenés au Point propre du port pour traitement.
  • Eviter les périodes de grand vent pour caréner
  • Quand cela est possible, mettre son bateau dans des ports à sec
  • Naviguer, cela permet d’éviter une trop grande fixation des organismes sur la coque

6. Déchets

AVANT DE PARTIR EN MER

  • Réduire – Réutiliser – Recycler
  • Eviter les produits sur-emballés
  • Ôter tous les emballages avant de partir en mer
  • Favoriser les alternatives durables et bannir le jetable et le plastique

SUR LE BATEAU

  • Faire un tri sélectif simple à bord (en séparant le recyclable des déchets ménagers)
  • Ramener les déchets à terre
  • Etre vigilant aux déchets pouvant être emportés par le vent
  • Utiliser un cendrier ou cendrier de poche pour les fumeurs

DE RETOUR AU PORT

  • Déposer les déchets triés dans les bacs appropriés, au point propre ou dans les bennes de tri de la collectivité

7. Consommation d’eau

  • De ne pas laisser le robinet ouvert en continu lors du nettoyage des équipements
  • Installer un réducteur de débit
  • Etre vigilant aux fuites en remplaçant le matériel défectueux
  • Quand cela est possible, investir dans un désalinisateur

8. Pêche loisir

  • Respecter la réglementation sur la taille minimale de capture, les périodes de pêche et la quantité autorisée
  • Limiter sa pêche à sa consommation personnelle

9. Plongée sous-marine

  • Maitriser sa flottabilité et son matériel afin de ne pas cogner contre une espèce ou un habitat
  • Respecter la vie marine et observer les animaux sans les toucher, ni les déranger, ni les nourrir
  • Entretenir son matériel sans gaspiller trop d’eau

10. Observation de la faune

  • Observer les animaux sans les toucher, ni les déranger, ni les nourrir
  • Etre vigilant sur le positionnement du bateau par rapport à l’animal, ainsi que sur sa vitesse

11. Construction et fin de vie d’un bateau

  • Lors de la fabrication ou l’achat d’un bateau neuf, favoriser des matériaux moins néfastes pour l’environnement
  • Lors de la fin de vie du bateau, être responsable vis-à-vis des démarches à entreprendre et favoriser les filières de déconstruction et de recyclage des composants

LE GUIDE ECOGESTES

Vous pouvez consulter le guide pratique à destination des [éco]plaisanciers édité par la campagne Ecogestes Méditerranée.
Ce guide présente des solutions simples pour vous accompagner dans l’amélioration de vos pratiques de plaisance, dans le but de préserver les espèces et les milieux marins.

Une version adaptée à la campagne Ecogestes Manche Atlantique Bretagne verra le jour en 2023.

consulter_le_guide_pratique